21/12/22

Legal-HR-JLP-NB

Par Legal & HR Talents

Candidats

Entreprises

Paroles d'Experts

Recrutement

RH

Pour faire l’état des lieux du recrutement en cette fin d’année 2022, nous avons interrogé Jean-Louis-Philip, Directeur de Legal&HR Talents. Il nous partage le bilan de l’année écoulée ainsi que sa vision du recrutement des métiers juridiques et RH pour 2023.


Faisons le Bilan 2022 du recrutement en Rh et Juridique avec Jean-Louis-Philip

Avez-vous une anecdote à nous partager ?

Nous avons eu le recrutement d’un DRH dans un Grand groupe, et nous sommes passés par tous les états. Il nous aura fallu nous adapter au marché, aux demandes du client, à réaliser différents points avec le client, afin de pouvoir conclure au bout de 5 mois ce recrutement. À la fin, nous avions ce sentiment de satisfaction, car nous venions d’identifier le profil, mais aussi de déception, car cela s’arrêtait ! Eh oui, nous en voulions encore !  

Jean-Louis-Philip GIRARDET

Jean-Louis-Philip GIRARDET - Directeur de Legal & HR Talents

Quelles sont vos plus grandes réussites de l’année ?

Tout d’abord, d’avoir pu consolider ma collaboration avec Betty Plessis, Recruteuse de Talents. C’était une vraie découverte de travailler à deux. L’un n’est rien, sans l’autre, et vice versa. Nous nous sommes éclatés. 

J’ai également pu accompagner, et faire grandir 4 consultants au sein de la structure Legal&HR Talents. 

De dépasser un Chiffre d’Affaires au-delà de 500k€ a été un vrai challenge, très motivant, car il n’y avait pas de pression pour l’atteindre. 

Que pensez-vous du recrutement en 2022 sur votre secteur ?

Le recrutement Juridique et RH ont été davantage tournés vers les Ressources Humaines. Il a été assez étonnant d’avoir de nombreux postes autour de Chargé(e) de Recrutement. En effet, c’est un poste qui se pourvoie assez rapidement par les entreprises, mais cette année, ces dernières semblaient avoir beaucoup de difficultés 

Quel est l’état actuel du marché de l’emploi dans votre secteur ?

Tant sur le Juridique, la RH, le secteur est difficile. En effet, la tendance du marché était du côté des candidats, et non des entreprises. Les candidats avaient le dessus, et les entreprises devaient séduire les candidats. De plus, avec la conjoncture de fin d’année, les candidats avaient du mal à se mettre à l’écoute, car ils savaient ce qu’ils avaient, mais ne savaient pas ce qu’ils auraient. Dernier point, on a assisté à une course à l’échalote entre les différentes entreprises lors des propositions financières. Ce qui a impacté le marché, et la position des candidats. 

Est-ce qu’il existe des nouveaux métiers ? Si oui, quels sont les nouveaux métiers d’avenir ?

Sûrement en Juridique qu’on verra venir des spécialisations autour des cryptomonnaies. La réglementation étant si compliquée, et nouvelle, que cela peut faire place à une nouvelle fonction. 

Quels facteurs impactent le plus votre secteur en ce moment ?

Les rémunérations s’envolent, et cela biaise le marché. En effet, la concurrence est relativement rude sur les profils que les entreprises souhaitent, et certaines sont prêtes à faire des propositions financières bien au-delà de la réalité du marché 

 

Sa vision du recrutement en 2023 pour les entreprises et les candidats

Quels conseils donneriez-vous aux recruteurs pour 2023 ?

Être très réactifs, et savoir s’adapter au marché (se remettre en question / positionnement du candidat que l’on souhaite). J’ai pu avec de nombreux clients, les challenger, les remettre en question, afin qu’on oriente différemment nos recherches. 

Quelles sont les attentes et exigences des candidats en 2023 ?

Le télétravail est devenu un facteur important pour les candidats, tout autant que les possibilités d’évolution et projection sur l’avenir dans la société. Ils veulent éviter les longs trajets, et être à proximité de leur domicile / lieu de travail.

Est-ce que, selon vous, les recrutements seront plutôt à la hausse ou à la baisse dans votre secteur ?

Compliqué de voir cela maintenant. En effet, nous sommes dans une conjoncture difficile, et les entreprises freinent légèrement leurs recrutements.

Quels conseils donneriez-vous aux candidats pour 2023 ?

Bien se renseigner sur les entreprises où ils rentrent en process. En effet, ils sont tellement sollicités, qu’ils peuvent en oublier de s’informer sur l’histoire, la culture de l’entreprise. 

 

Quels seront les métiers les plus recrutés en 2023 ?

La tendance RH reste en tête, devant le Juridique. Cela s’explique par le nombre de poste. On pourra être amené à avoir de plus en plus de personnes qui se lancent dans le freelance, donc des opportunités dans les entreprises.  

 

Quelle est votre vision de votre division pour 2023 ?

Continuer à faire grandir l’équipe qui est jeune professionnellement au sein du Groupe, et qu’ils continuent à performer de plus en plus. Se développer en Province, car nous sommes actuellement concentrés sur l’Île-de-France.