Les enjeux digitaux du secteur juridique

Que vous soyez Juriste, Directeur(trice), Salarié(e) ou Associé(e) : vous êtes confronté(e) à l’impact du digital. Le digital concerne tous les secteurs, cela serait une erreur de penser que le secteur juridique est insensible à ces changements.

Dans cet article, Legal Talents vous explique ce que le digital va apporter à la profession.

 

Le Digital pour se rapprocher de ses clients

Le digital est utilisé afin de se rendre plus présent, plus proche et plus disponible pour ses clients. Cela s’applique aussi aux fonctions juridiques. Que vous soyez cabinet d’avocats ou que vous travaillez dans un pôle juridique en entreprise, vous devez gérer des clients (externes ou internes) ; ainsi le digital est un moyen pour vous de répondre à leurs besoins plus rapidement. Les clients ont besoin d’être rassurés, d’être écoutés et conseillés en permanence, une plateforme en ligne avec des chatbots peut être un bon moyen de les rassurer et de leur fournir un premier niveau de réponse / prise en charge de leur problématique.

Le digital vous permet de mieux communiquer avec vos clients. Les clients veulent de la transparence et des informations. Ainsi, avec un site internet étoffé vous pouvez publier des informations relatives à la vie du cabinet, vos prestations, vos partenariats, publier des contenus et des liens vers des sites d’informations et les réseaux sociaux professionnels. Développer votre communication et vous montrer actif sur les plateformes digitales est un moyen de montrer à vos clients que vous êtes présents pour eux, toujours dans le but de les rassurer et de maintenir le lien. La relation clients est le premier enjeu de cette transition digitale.

 

Le Digital pour rendre la gestion plus efficace

Le digital est avant tout un moyen d’avoir une gestion plus efficace de votre pôle juridique. Le digital a tout d’abord commencé par améliorer l’archivage et la sécurisation des documents et donc des données. Plus de documents papier – ou presque – tout est digitalisé afin de faciliter l’accès aux informations. En un simple « clic », vous pouvez retrouver tous vos dossiers, un véritable gain de temps.

Le digital doit faciliter les échanges, tant en interne qu’en externe. L’envoi de documents importants, d’informations en interne, la mise à jour de la base de données, la création d’un dossier, l’accès aux dossiers, le digital va vous permettre de faciliter cette gestion quotidienne et de la rendre plus efficace. L’intégration du digital a pour but de vous faire gagner du temps, de gérer vos dossiers avec autant de précision, de faciliter les échanges d’informations en interne et de sécuriser les pratiques.

 

 

Le Digital pour se consacrer aux tâches juridiques et non plus administratives

Si toutes ou partie des tâches administratives sont automatisées cela va vous permettre de vous concentrer sur les tâches juridiques : votre cœur de métier. Automatiser les tâches à faible valeur ajoutée vous permet d’accorder plus de temps aux tâches à forte valeur ajoutée. C’est un cercle vertueux : avoir plus de temps vous permet de traiter plus de dossiers et donc de satisfaire plus de clients. Cela vous permet d’optimiser la qualité du service rendu et vos résultats financiers, in fine la profitabilité de votre activité.

De plus, le digital vous permet d’avoir accès à des informations fiables et d’anticiper certains risques, ce qui peut s’avérer être une aide précieuse.

 

Le Digital pour acquérir de nouvelles compétences

Les juristes doivent être sensibles à la transition digitale pour mieux comprendre les nouvelles lois tels que le RGPD ou encore la Loi Sapin 2. Les lois s’adaptent au monde qui nous entoure et prennent de plus en plus en compte l’environnement digital.

De plus, l’apparition et le développement des LegalTech montrent une réelle envie de moderniser et de digitaliser le droit. La transition digitale doit vous pousser à acquérir de nouvelles compétences et à faire preuve d’adaptation.